L'Union Paysanne 31 janvier 2014 à 08h00 | Par Propos recueillis par P. Dumont

Rencontre - Première sélection pour Hugues Lemesle

Hugues Lemesle fait partie des trois éleveurs hors berceau sélectionné. Il va participer avec sa vache Embouchure pour la première fois au concours général agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Hugues Lemesle est fier de cette première sélection avec Embouchure, qui récompense le fruit d'un travail initié par ses parents.
Hugues Lemesle est fier de cette première sélection avec Embouchure, qui récompense le fruit d'un travail initié par ses parents. - © P. Dumont

Sur les quarante limousines qui fouleront le ring du Concours général agricole au Salon de l’Agriculture, seuls trois ne sont pas issus du berceau de la race. Parmi eux, Embouchure à l’Earl Lemesle dans le Maine-et-Loire, sélectionnée dans la section des vaches suitées de plus de quatre ans et six mois. Son propriétaire est installé depuis 2006 sur cent dix-huit hectares en système naisseur-engraisseur semi-intensif avec quatre-vingt-dix vêlages annuels. Participant cette année pour la première fois à la sélection, Hugues Lemesle est encore surpris d’avoir été retenu.

 

C’est votre première participation à la sélection limousine pour le Salon de l’agriculture, qu’est ce qui vous a convaincu de participer ?

«En 2013, Embouchure a été primée à plusieurs reprises au niveau départemental et régional. Elle a également eu le prix de championnat femelle adulte au concours interrégional limousin à la Foire du Mans en septembre dernier (NDLR. concours interrégional rassemblant onze départements). Malgré tout, j'hésitais à aller plus loin. J’en ai parlé à Ophélie Priault, l’inspectrice du Herd Book Limousin chargée de ma région. Elle m’a encouragé à m'inscrire. Début janvier, la commission de sélection est passée dans l'élevage pour voir le couple mère/veau. Le 21 janvier à Lubersac, cette même commission a retenu Embouchure pour le Salon.

 

Vous pensiez avoir une chance d’être sélectionné ?

Non, pas vraiment. Je ne partais pas gagnant car je savais qu’il y avait de beaux animaux issus d'élevages expérimentés en compétition. J’avais de l’espoir malgré tout car Embouchure a des qualités. C’est une vache mixte, profonde, avec un bon bassin et un bon dessus. Et elle est bien suitée. Avoir été sélectionné, c’est vraiment une belle récompense pour moi, ma famille ainsi que mes parents qui ont débuté la sélection dans les années 1990.

 

Il reste un mois avant le Salon, comment allez-vous vous préparer ?

On va entraîner Embouchure et son veau deux fois par semaine pour qu’elles se déplacent bien, s’arrêtent à la demande,… Et puis, il va falloir assurer la logistique et le transport. Je vais contacter les éleveurs de la région qui participent au Salon pour me joindre à eux. Il me reste encore beaucoup de choses à prévoir notamment mon remplacement sur l'exploitation durant mon absence.»


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui