L'Union Paysanne 26 mai 2017 à 08h00 | Par UP 19

Renfort de torymus en Corrèze contre le Cynips du châtaignier

Pour renforcer la lutte contre le cynips du châtaignier, 350 lâchers de torymus ont été effectués courant mai en Corrèze.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lâchers complémentaires de torymus par les membres du comité du châtaignier de Corrèze. De gauche à droite : Alain Chaufour, Pierre Verdier et Henri Demontjean.
Lâchers complémentaires de torymus par les membres du comité du châtaignier de Corrèze. De gauche à droite : Alain Chaufour, Pierre Verdier et Henri Demontjean. - © @DR

Le Comité interprofessionnel du noyer et du châtaignier de Corrèze, en partenariat avec la Chambre d’agriculture et la Fredon Limousin ont mené aujourd’hui des introductions complémentaires de torymus sur le territoire corrézien.

Cette action vient renforcer la lutte contre le cynips du châtaignier menée par les producteurs et les particuliers.

Couvrir le plus rapidement tout le territoire de

la Corrèze par du torymus

C’est l’objectif que s’est fixé le Comité interprofessionnel du noyer et du châtaignier de Corrèze en 2015 : couvrir au plus vite tout le territoire de la Corrèze par du torymus. Avec le partenariat de la Chambre d’agriculture, de l’Union interprofessionnelle châtaigne et de la Fredon limousin, un projet de lutte a été monté. Le Conseil départemental de Corrèze a apporté son aide financière à ce plan et ainsi permis la mise en place d’actions complémentaires renforcées ainsi qu’un dispositif incitatif à la lutte biologique :

- les producteurs corréziens ont eu accès à un tarif réduit dès le deuxième lâcher commandé,

- des lâchers complémentaires en taillis ont pu être réalisés pour renforcer l’action des producteurs.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 26 mai.

 

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui