L'Union Paysanne 06 décembre 2013 à 08h00 | Par VS

Session Chambre d’Agriculture - Pac’k d’avenir

Pour la dernière session de l’année de la Chambre d’agriculture, l’équipe du président Cornelissen a présenté et soumis aux votes de nombreuses mesures dont le budget prévisionnel 2014 et la mise en place d’un pack jeune.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Éric Lionnet (à gauche), chef de service installation et transmission à la Chambre d'agriculture et Guillaume Joie (à droite), président des JA19 ont présenté le pack "Réussir son installation", un accompagnement sur cinq ans des jeunes qui s'installent.
Éric Lionnet (à gauche), chef de service installation et transmission à la Chambre d'agriculture et Guillaume Joie (à droite), président des JA19 ont présenté le pack "Réussir son installation", un accompagnement sur cinq ans des jeunes qui s'installent. - © UP 19

La partie budgétaire des sessions précédentes avait pris le dessus sur les questions purement agricoles et «perturbé» le début de mandature de l’équipe Cornelissen. Il faut reconnaître qu’il était bien nécessaire d’apporter une attention particulière aux finances de la Chambre au vu des résultats de 2011, 2012 et 2013. Les audits de la Direction Départementale des Finances Publiques (DDFIP) et du Conseil Général de l’Agriculture, l’Agroalimentaire et des Espaces Ruraux (CGAEER) ont été réalisés sur demande de Monsieur le Préfet en respectant les délais impartis. Ce dernier a d’ailleurs validé le budget modificatif 2013 tout comme la session qui a approuvé en majorité la partie budgétaire et notamment le prévisionnel 2014 présentant tout de même un déficit de 283 855€. Dans l’immédiat la situation bilancielle ne peut être connue, toutefois ces décomptes impacteront inévitablement la richesse de la Chambre d’agriculture.

 

Parier sur l’avenir

«Ceci est du passé, allons de l’avant ensemble et réservons notre énergie commune pour investir sur l’avenir» c’est ainsi que le président Cornelissen a clos les débats budgétaires tout en présentant le plan de redressement de la Chambre d’agriculture. «Il s’agit de proposer un plan de redressement dès 2014 et de travailler pour les agriculteurs corréziens» poursuit-il. Dans les grandes lignes, ce plan de redressement passera par le non remplacement des départs à la retraite et des départs volontaires. Par une maîtrise des charges, le développement d’activités et des prestations payantes ainsi qu’une augmentation de 3,5 % de la TATFNB (Taxe Additionnelle à la Taxe au foncier Non Bâti) couramment appelée «taxe pour frais de chambres» sur fond de solidarité nationale. Ce plan passe aussi par la mutualisation régionale des fonctions supports et d'ingénierie au niveau régional tout en maintenant les services de proximité dont les agriculteurs ont besoin au niveau départemental et participe au financement des dépenses de fonctionnement des chambres d'agriculture. Agents, élus et agriculteurs sont mis à contribution pour redresser «l’outil chambre», effacer les erreurs passées et maintenir pour développer une activité agricole sur le département.

 

Pack et PAC

Le renouvellement des générations est un enjeu fondamental pour l’avenir de la ferme Corrèze et, en collaboration avec les JA, la Chambre d’agriculture proposera un pack «Réussir son installation». Guillaume Joie, président des Jeunes Agriculteurs et Eric Lionnet, chef de service installation et transmission de la Chambre ont présenté les grands principes de cette démarche. Pendant les cinq premières années de son installation, le jeune sera accompagné dans ses démarches administratives et son accompagnement technique et cela à coût réduit. Sur les 6000 € que coûtera ce Pack installation sur cinq ans, environ 1300 € seront à la charge du jeune et la Chambre d’agriculture complétera en partie et fera appel à du co-financement.

Applaudi de tous et voté à l’unanimité, ce projet reprend certains engagements de campagne de l’équipe Cornelissen, qui souhaite que ce pack installation soit l’occasion de travailler en partenariat avec les autres structures agricoles qui le désirent.

De Pack en Pac, Guillaume Mathieu, de la Chambre d’agriculture, est intervenu en temps record sur la future réforme de la Politique Agricole Commune avant de laisser place au discours du représentant du Conseil Général et à la conclusion des travaux de cette session par Monsieur le Préfet de la Corrèze.

Cette ultime séance 2013 a fait place aux questions agricoles, le plan de relance, le perfectionnement des agents par la formation, le pack réussir son installation, la création de la SAS «Produits fermiers en Limousin», Agri local 19… qui présagent une année 2014 florissante.

 

Prochainement nous reviendrons plus en détail sur le Pack installation, la SAS «Produits fermiers en Limousin » ainsi que d’autres sujets présentés ce jour.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui