L'Union Paysanne 06 septembre 2013 à 00h00 | Par RZ

Solidarité - Récit de l’opération foin

Jour après jour, pas à pas, suivez le déroulement de l’opération de solidarité foin pour les Hautes-Pyrénées qui a débuté en juin dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une semi, chargée à Neuvic, est en partance pour les Hautes-Pyrénées le 28 août.
Une semi, chargée à Neuvic, est en partance pour les Hautes-Pyrénées le 28 août. - © UP 19

L’histoire commence les 18 et 19 juin, lorsque les Hautes-Pyrénées furent touchées par une vague de violents orages. Ces derniers ont détruit de nombreuses récoltes, ravagés certaines exploitations détruisant les réserves de fourrages et pour certains la possibilité de «faire les foins». En tout, près de deux cents éleveurs bovins et ovins ont été touchés.

La Fdsea et les JA de la Corrèze, soutenus par leurs homologues Haut-pyrénéens, prennent alors la décision de venir en aide aux sinistrés en recensant des dons de foin, qui seront expédiés aux agriculteurs dans le besoin.

Vendredi 12 juillet, après une entrevue pour définir les besoins et attentes en foin, la campagne corrézienne de recensement débute. Elle s’achève environ deux semaines plus tard, le lundi 29 juillet avec près de quatre cents tonnes de foin recensées.

Lundi 12 août, un camion part de Chameyrat à 6 h 30 du matin, l’opération est lancée.

L’après-midi, deux nouveaux chargements avec des bottes de foin de sept agriculteurs prennent le départ d’Allassac.

Lundi 19 août, départ d’un chargement de plus seize tonnes de la commune de Mercoeur. Le foin provient de cinq exploitations. Il s’agit du plus gros tonnage envoyé durant l’opération.

Mardi 20 août, un nouveau camion part de Saint-Viance.

Mercredi 21 août, deux semis partent de deux cantons différents.

La première de Saint-Hilaire Foissac, tandis que la seconde est chargée à Saint-Exupéry.

Jeudi 22 août, deux camions sont envoyés de la commune de Louignac.

Vendredi 23 août, la commune de Chauffour envoie son premier plateau de foin à destination des Hautes-Pyrénées. Le même jour, un autre chargement part d’Aubazine.

Mercredi 28 août, un camion chargé à Neuvic prend la route vers les Pyrénées, suivi le même jour par une semi d’Yssandon.

Jeudi 29 août, Astaillac est la commune de départ d’un nouveau camion.

Lundi 2 septembre 2013, un chargement de bottes de foin de cinq agriculteurs part de la commune de Mercoeur.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui