L'Union Paysanne 14 octobre 2011 à 10h55 | Par Sophie Giraud

Sommet de l’élevage - La Limousine a offert un beau spectacle

Le concours national Limousin s’est tenu la semaine dernière, dans le cadre prestigieux du Sommet de l’élevage. Un succès avec 420 bovins présents venus de 41 départements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs de la race limousine ont assuré dans le cadre du National Limousin au Sommet de 
l’élevage.
Les éleveurs de la race limousine ont assuré dans le cadre du National Limousin au Sommet de l’élevage. - © Pamac

Grâce à la discipline des éleveurs, à la compétence des juges et à l’investissement des inspecteurs du Herd-Book, le challenge de réaliser le National Limousin en 1,5 jour au lieu de 3 a été relevé au-delà des espérances. Concours dynamique, interventions courtes et précises, commentaires pédagogiques, enchaînements rythmés, respect des timings : que ce soit du côté de l’organisation du Sommet de l’Elevage, des visiteurs ou des autres races, l’ensemble des retours ont été très élogieux. La barre a été placée haute pour les prochaines éditions ce qui est tout à l’honneur de la Limousine.

Après avoir été la première race à organiser son National dans le cadre du Sommet en 2004, la Limousine se distingue une nouvelle fois en étant la première à organiser son National dans un chapiteau et un ring commun pour le plus grand plaisir de tous. Cette formule performante et pertinente garantit ainsi à tous des retombées optimisées contrairement à un Zénith, source de dispersion.

 

Une dynamique affirmée

S’il est un chiffre à retenir, c’est 41 comme le nombre de départements représentés lors de ce National. Jamais, les éleveurs d’autant de départements ne s’étaient mobilisés. Au total, 420 bovins représentant 207 élevages et 41 départements se sont affrontés dans une lutte de haute volée.

Le gros du contingent des éleveurs (un peu moins de 50 %) venait bien évidemment du berceau de la race. Cependant, la quasi-totalité des régions françaises était représentée : du Nord-Pas-de-Calais à PACA, de la Bretagne à la Lorraine, en passant par le Centre, Rhône Alpes, la Bourgogne ou Midi-Pyrénées. Sans oublier bien évidemment les hôtes du concours : les éleveurs auvergnats qui se sont très fortement mobilisés notamment les cantaliens. A noter enfin que c’était la première fois qu’un éleveur de Bouches-du-Rhône participait à un National Limousin. L’engouement des éleveurs ne se dément pas d’année en année malgré un contexte très difficile.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui