L'Union Paysanne 09 mai 2014 à 08h00 | Par CG

Station ABL - Acheteurs et partenaires au rendez-vous pour la dernière vente de la campagne à la station ABL

La dernière vente de la saison s’est tenue le samedi 26 avril dernier. Une nouvelle méthode de vente était proposée lors de cette campagne 2013-2014 : les enchères à mains levées. Un changement bien adopté par l’ensemble des participants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les enchères à main levée ont été l’une des nouveautés de la campagne 2013-2014. A l’occasion de cette dernière vente, près d’une centaine d’agriculteurs avait fait le déplacement.
Les enchères à main levée ont été l’une des nouveautés de la campagne 2013-2014. A l’occasion de cette dernière vente, près d’une centaine d’agriculteurs avait fait le déplacement. - © CG

Le samedi 26 avril a eu lieu à la station ABL de Saint-Jal la vente de la 52ème série. Cette vente vient clôturer un exercice 2013-2014 riche en événements. Sur cette campagne, la station a en effet évalué trois séries (soit cent quarante-neuf animaux) contre deux traditionnellement. Autre changement de taille, la mise en place des enchères à main levée. Après un premier round d’observation, ce mode de vente est maintenant bien adopté par les différents acheteurs qui peuvent suivre l’évolution de l’enchère et les caractéristiques de l’animal sur écran géant.

Dès l’entrée en station, cette série s’était fait remarquer par ses performances en ferme. On notait en effet un PAT 120 de 193 kg (troisième série sur 49), un PAT 210 de 323 kg (première série sur 49) et un pointage DM de 72 (cinquième série sur 49). A l’issue de l’évaluation, cette série a confirmé ses bonnes dispositions avec notamment un pointage DM de 67.

Préalablement à la vente trois jeunes taureaux de cette série avaient déjà été achetés par le GIE France Limousin Testage pour alimenter le schéma d’IA. Ces trois excellents animaux viennent s’ajouter au deux qui avaient déjà été achetés par FLT au cours de cette campagne 2013-2014. En introduction de la vente, Christophe Roussie, technicien à Bovins Croissance, a présenté ces trois jeunes taureaux caractérisés par leur finesse d’os et de cuir (qualités recherchées par les producteurs de veaux de lait).

Le premier d’entre eux se nomme Ionesco (IABV : 121, DMste : 128, CRste : 104) né au Gaec Faugeras à Saint-Pardoux l’Ortigier. Ce veau très précoce avec des origines Ionesco sur Uskudar est exceptionnel sur le développement musculaire et dispose de très bonnes largeurs aux hanches, trochanters et ischions. On notera également un GMQ de contrôle à 1 438 g et un PAT à 400 jours de 548 kg.

Le deuxième se nomme Index (IABV : 119, DMste : 128) né à l’Earl Gascou Lascaud à Saint-Ybard. Un veau lui aussi très précoce avec des origines Tehix sur Mas Du Clo. Ce veau se caractérise par un arrondi et une largeur de culotte excellents. On notera là aussi un très bon bassin avec de bonnes largeurs aux hanches.

Enfin le troisième est né chez Gilbert Rivassou à Saint-Jal. Il s’agit d’Ici (IABV : 114, DMste : 119), un veau précoce avec des origines Placide sur Génial. Un veau lui aussi excellent dans son arrière main avec une très bonne largeur de culotte et de bonnes largeurs dans son bassin.

Au total ce sont donc quarante-trois veaux qui étaient proposés à la vente dont vingt-trois qualifiés «Reproducteur Conseillé Viande» et vingt évalués. Dès le début de la vente, les enchères ont été soutenues : 88 % des veaux ont trouvé preneur dès le jour de vente à un prix moyen de 3321 €.

En ce qui concerne les veaux qualifiés RCV (23 veaux vendus sur 23), les prix s’étalent de 2 700 € à 5 500 € pour une moyenne de 3 774 €. Le record de vente revient une nouvelle fois à un animal né au Gaec Lacour à Saint-Pierre De Chignac (24). Il s’agit d’Iceberg (IABV : 116, DMste : 114, DSste : 108, AFste : 109). Il a été acquis de haute lutte par le Gaec De La Voie (86) acheteur régulier de la station. Ce veau mixte avec des origines Neuf et Vrac se caractérise par une très bonne largeur de dos, une excellente largeur de culotte et des largeurs de bassin exceptionnelles. On notera également une impressionnante régularité dans les croissances : 1 396 g naissance / début contrôle et 1 491 g en phase de contrôle pour arriver à 613 kg en poids de référence à 400 jours. (des caractéristiques que l’on retrouvait déjà chez le Top Price de la vente de la série 2 : Harley né lui aussi au Gaec Lacour). Les responsables de la station tiennent à féliciter cet élevage apporteur de pas moins de sept veaux pour cette campagne dont cinq qualifiés RCV et également acheteur !

Concernant les veaux évalués (quinze veaux vendus sur vingt), les prix s’étalent de 2 300 € à 3 400 € pour une moyenne de 2 627 €. Le record de vente pour les évalués revient à Index né chez Guy Asfaux à Calviac (46) (IABV :115, DMste : 122). Ce veau très précoce a été acheté par le Gaec Ponthier producteur de veaux de lait en basse Corrèze lui aussi habitué des ventes à la station.

 

Les trois animaux achetés par le GIE FLT (Ionesco, Index et Ici).
Les trois animaux achetés par le GIE FLT (Ionesco, Index et Ici). - © CG
La signature de la convention de partenariat entre la station ABL et le Crédit agricole s’est 
réalisée en ouverture de la dernière vente de la campa
La signature de la convention de partenariat entre la station ABL et le Crédit agricole s’est réalisée en ouverture de la dernière vente de la campa - © CG

Collaboration

Signature d’une convention de partenariat Station ABL/Crédit Agricole

 

Malgré la pluie, la salle où se sont déroulées les enchères a affiché complet, preuve de l’intérêt suscité par cette ultime vente. En effet, près d’une centaine d’éleveurs était présente pour participer aux enchères ou simplement les observer.

Pour l’occasion, en ouverture à la vente, la station ABL et le Crédit Agricole en ont profité pour sceller leur partenariat par la signature d’une convention. Ce partenariat repose sur une aide allouée à la station ABL pour que celle-ci puisse développer, promouvoir et pérenniser au mieux la structure. La Crédit agricole et la station ABL souhaitent inscrire cette collaboration sur la durée.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui