28 mars 2014 à 08h00 | Par FDSEA

Table-ronde - Qu'est-ce qu'une ferme d'avenir ?

Fdsea, JA, chambre d'agriculture de la Corrèze, Safer, en mode table ronde, ont échangé sur les possibilités de mettre en commun les outils et études de chacune des structures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En mode «débat», Safer, Chambre d'agriculture, JA et Fdsea mutualisent leurs compétences pour proposer à cours terme des fermes d'avenir.
En mode «débat», Safer, Chambre d'agriculture, JA et Fdsea mutualisent leurs compétences pour proposer à cours terme des fermes d'avenir. - © FDSEA

L'objectif : proposer aux futurs agriculteurs des fermes «re-prenables» et de fait transmissibles. Déjà, dans le cadre du programme régional d'installation et de transmission, la chambre d'agriculture a bien avancé sur le sujet et propose un outil de cartographie départementale et régionale permettant de visualiser les parcelles et exploitations qui n'ont pas, ou pas encore, de repreneurs. La Safer, elle, analyse la dispersion parcellaire et les résultats sont stupéfiants. 58 % des parcelles sur une commune test, entre nord et sud du département, font moins d'un hectare. Dans un premier temps ce genre d'étude sera proposé à la profession, pour qu'en amont les élus aient entre leurs mains un maximum d'informations avant la mise place de documents d'urbanisme.

L'évidence saute aux yeux. Le repérage satellitaire permet d'avoir une photographie fiable de la situation foncière des communes, des cantons... Les deux études sont complémentaires et peuvent servir à la réalisation d'échanges parcellaires pour, en fonction de la situation d'une exploitation, venir abonder un fond « foncier » tout en respectant la temporalité, c'est-à-dire la prise en compte de l'évolution de la disponibilité de SAU et même de l'anticiper.

Sur le sujet, que ce soit le président de la Fdsea ou celui de la chambre d'agriculture, l'objectif est le même construire et proposer des fermes d'avenir. Pour y arriver la question du foncier est prépondérante et le regroupement parcellaire est nécessaire, «la compétitivité, ce n'est pas de galoper avec les tracteurs sur les routes» explique Daniel Couderc. «Nous avons intérêt à proposer des fermes clefs en main, attractives, pour répondre aux attentes des jeunes qui souhaitent s'installer» complète Tony Cornelissen. Les idées sont partagées, les orientations sont communes, la question du portage du foncier est à la primeur des Jeunes-Agriculteurs qui en débattront le 2 avril prochain, à partir de 14 heures lors de leur assemblée générale à Naves. Il ne reste plus qu'à orchestrer l'ensemble.

Congrès de la Fnsea les 25/26/27 mars à Biarritz

Le statut de l'agriculteur, la protection du foncier et la gestion des risques au menu

Le congrès de Biarritz, les 26,27 et 28 mars concrétise les propositions de la Fnsea qui seront soumises au vote des délégués. L'absence de statut défini, la disparition des terres au profit d'autres usages, l'occurrence d'aléas climatiques, sanitaires et économiques menacent l'existence de nombreuses exploitations voire du métier d'agriculteur. Ainsi, la multiplication des schémas d'exploitation, le développement de statuts sociaux et fiscaux différents rendent difficile, voire inefficace, la mise en oeuvre de politiques publiques et professionnelles pertinentes. Les obligations de compensation ou les servitudes de toute nature démultiplient les atteintes portées au foncier agricole en lui interdisant de produire. Enfin, les crises sanitaires et les catastrophes climatiques de plus en plus fréquentes conjuguées à l'accroissement de la volatilité des marchés consécutive à l'abandon des mécanismes de gestion dans la Pac fragilisent les exploitations agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui