Le Réveil Lozère 26 septembre 2021 a 07h00 | Par GS

Un barrage « pour les autres »

Issu d'une mémoire conflictuelle, le réservoir de Naussac est le plus important de Lozère et sert en aval pour l'irrigation et les centrales nucléaires. Mais, sur le territoire, quarante ans après sa construction, les retombées restent mesurées.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Issu d'une mémoire conflictuelle, le réservoir de Naussac est le plus important de Lozère et sert en aval pour l'irrigation et les centrales nucléaires. Mais, sur le territoire, quarante ans après sa construction, les retombées restent mesurées. (© GS)Reserve aux membres du site

C'est une histoire ancienne que celle du barrage de Naussac. Née en 1970 à l'époque des grands Plans sous l'ère Pompidou, le projet de réservoir de Naussac est prévu pour contenir 190 millions de mètres cubessur mille hectares d'un vallon fertile à l'ouest de Langogne. Sa vocation, dit-on alors, est de « réguler le débit de la Loire », fleuve réputé capricieux. Elle sera en fait plus industrielle : alimenter en eau les irriguant de la Limagne en Auvergne, diluer les pollutions urbaines de   [...]

 

� Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère