L'Union Paysanne 09 décembre 2016 à 08h00 | Par Richard Zizert

«Valoriser la largeur de notre offre de service»

Cerfrance Corrèze organisait son assemblée générale le 22 novembre dernier à Tulle. L’occasion d’évoquer les actualités fiscales et sociales dont le prélèvement à la source et le régime du micro BA qui doit remplacer le forfait agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © RZ

Leader en conseil et expertise comptable, le Cerfrance Corrèze s’est réuni en assemblée générale la semaine passée au Puy Pinçon à Tulle.

 

Le micro-BA

Les travaux de cette réunion se sont notamment concentrés sur les évolutions et changements d’ordre fiscal qui affecteront les agriculteurs avec le micro-BA (nouveau régime d’imposition se substituant au forfait agricole et le système des bénéfices agricoles forfaitaires) ou les employeurs avec la mise en place du prélèvement à la source.

Le nouveau régime du micro-BA «a été institué par la loi de finance et son application entrera en vigueur dès la prochaine imposition» rapporte Catherine Du-mont, responsable du Service Conseil Cerfrance Corrèze. Le seuil de revenus est désormais fixé à 82 200 € hors taxe contre 76 300 € toutes taxes comprises auparavant. L’imposition sera calculée par rapport à une moyenne triennale des revenus, qui sera révisable tous les trois ans. Un abattement de 87% sera alors appliqué sur le montant des recettes déclarées.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 9 décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,