L'Union Paysanne 14 février 2014 à 08h00 | Par Richard Zizert

Veaux de lait - Le veau de lait sous la mère a la côte

La foire primée aux veaux de lait a pris place à Beaulieu le 30 janvier dernier. Malgré un temps humide dû à une météo pluvieuse récurrente, éleveurs et marchands ont répondu présents en nombre. Il faut dire que la filière se porte plutôt bien grâce à un prix à la vente plutôt correct.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Marchands et éleveurs ont négocié ferme. Le veau de lait est une production synonyme de qualité.
Marchands et éleveurs ont négocié ferme. Le veau de lait est une production synonyme de qualité. - © Richard Zizert

En raison des intempéries qui menaçaient ce jour-là, les organisateurs de la foire ont choisi d'installer les veaux à l'abri sous le pont de Beaulieu-sur-Dordogne. Pour l’occasion, de nombreux éleveurs corréziens mais aussi des départements limitrophes, Lot et Dordogne, avaient fait le déplacement.

 

Forte affluence sur tous les fronts

On pouvait dénombrer plus de soixante-dix veaux mis à la vente ce matin-là. Il y avait également une foule nombreuse, qu’ils soient marchands, éleveurs ou simples curieux. Philippe Naves, le président du comice agricole, a animé la matinée. Le jury a pris le temps de sélectionner les vingt-cinq veaux qui allaient être primés (voir le palmarès). Après les avoir classés et mis à part, le jury a distingué les différents veaux primés du premier au seizième selon diverses catégories. Le lot de neuf veaux restants a été réuni dans la catégorie Grand prix d’éleveur.

Une fois que le jury eut terminé le classement, les transactions ont pu commencer et la foire a été lancée. Les différents marchands présents ont négocié le prix de ces veaux de huit à dix euros le kilo. Philippe Naves a ensuite procédé à la remise des prix. La foire primée a une nouvelle fois bien fonctionné et la qualité était bien présente.

La foire primée aux veaux de lait de Beaulieu rencontre toujours un grand succès.
La foire primée aux veaux de lait de Beaulieu rencontre toujours un grand succès. - © Richard Zizert

Une production en forme

Les marchands présents l’admettent, «le veau de lait est un produit très apprécié de nos consommateurs, il est très marqué ‘’Corrèze’’, il se vend très bien». Il faut dire que les cours à la vente demeurent à des niveaux plutôt bons. «Oui, le veau de lait sous la mère marche bien, il se vend bien, on ne peut pas s’en plaindre. Mais le prix de la poudre de lait commence à peser très lourdement sur nos charges», assure un éleveur. En effet, car malgré de bons cours, la hausse de la poudre de lait risque fortement d’impacter la production. Une production déjà impopulaire auprès des jeunes à cause des contraintes liées aux tétées quotidiennes.

Un évènement inattendu

Peut-être à cause d’un public venu nombreux, un veau, plus fébrile que ses compères, a pris peur et s’est échappé. Il s’est jeté dans la Dordogne en crue. Face à cet imprévu, plusieurs agriculteurs ont tenté d’agir. Avec des cordes, ils ont essayé de le ramener vers la rive mais très vite, à cause du courant, il a été perdu de vue.

Pompiers et équipe de plongeurs ont été appelés sur les lieux. L’histoire s’est tout de même assez bien terminée, le veau ayant été retrouvé dans la prairie du pépiniériste Chapelle, ce dernier a contacté les organisateurs. Le veau a ainsi pu être ramené à son propriétaire.

Palmarès

1er grand prix d'excellence :

Nadine Lagier (Sérilhac)

 

Grand prix d'excellence :

Éric Géraud (Teillots, 24),

Alain Mathieu (Branceilles)

 

1er excellence :

Gaec Laval Bergues (Gignac)

Maurice Lagier (Sérilhac)

 

Prix d'excellence :

Ginette Montbertrand (Gagnac sur Cère - 46)

Alexandre Lagorsse (Sainte-Féréole)

 

Grand prix d'honneur :

Gaec des Combrades (Ladirat, 46)

Earl d'Ussel (Estal, 46)

 

1er prix d'honneur :

Frédéric David (Varetz)

Simone Servanty (Altillac)

 

Prix d'honneur :

Gaec Chanel (Lagleyeolle)

Gaec Laval Bergues (Gignac - 46)

 

1er grand prix :

Denis Blondel (Segonzac)

Gaec de Stramont (Chauffour)

 

Grand prix aux éleveurs suivants :

Michel Soulier (Allassac)

Gaec Laumond (Lanteuil)

Céline Rigot (Lanteuil)

Jean-Marc David (Perpezac-le-Blanc)

Christian Belotti (Aubazine)

Eric Germane (Dampniat)

Gaec de Cruges

Christian Valadas (Estivaux)

Dimitri Theil (Mercœur)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,