L'Union Paysanne 20 septembre 2013 à 00h00 | Par RZ

Vente aux enchères - Une guerre des enchères pour la crème des taureaux limousins

Les éleveurs du Pays Vert ont organisé, vendredi 13 septembre 2013 un marché de reproducteurs bovins, place du foirail à Lubersac. Plus d’une trentaine de bêtes, destinées à la reproduction, était en vente, une vente qui s’est réalisée par des enchères.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Venus en nombre, les visiteurs ont pu démarrer les enchères dès 
10 heures.
Venus en nombre, les visiteurs ont pu démarrer les enchères dès 10 heures. - © RZ

En cette journée de chance ou de malchance, les mieux lotis furent les éleveurs. Que ce soient ceux qui mettaient à la vente leurs jeunes taureaux, ou ceux qui en serait les futurs acquéreurs, la superstition du vendredi 13

n’avait pas sa place au foirail de Lubersac. C’est par un temps automnal que s’est tenue pour la quatrième année consécutive, une vente de taureaux limousins.

 

Mettre en valeur le travail de sélection

Un évènement à l’initiative des Éleveurs du Pays Vert, filiale élevage du groupe Altitude. «Cette vente de reproducteurs limousins a pour but de permettre à nos adhérents de mettre en vente et de valoriser leurs savoir-faire d’éleveurs. Aujourd’hui, nous avons le privilège d’avoir des animaux d’exception. C’est aussi important pour les potentiels acheteurs de pouvoir disposer de reproducteurs de haut niveau pour améliorer leur troupeau. De plus, les prix sont moins élevés et plus abordables que les reproducteurs adultes. Et puis, les acheteurs ont des garanties sanitaires aussi sûres que pour des animaux en station», relate Jean-Pierre Soularue, président des éleveurs du Pays Vert.

Trente-cinq jeunes mâles limousins, âgés entre dix et dix-sept mois étaient donc mis en vente. Tous étaient issus d’élevages renommés du Limousin, du Cantal et de la Dordogne. Et tous ont une génétique réputée à haut potentiel. En effet, les reproducteurs en vente sont inscrits au Herd Book Limousin. Quant à leur garantie sanitaire, ils sont tous obligés d’être indemnes paratuberculose, IBR élevages qualifiés A et avoir les mêmes garanties qu’en station. Autant dire que face à des bêtes de cette trempe, les acquéreurs venus en nombre ont dû batailler lors des enchères.

 

Aux plus offrants

Les enchères ont été menées et orchestrées par Jean-Marc Bourliataud. Elles ont démarré dans une fourchette de prix comprise entre deux mille cent et deux mille huit cent euros. Les taureaux ont ainsi été vendus à des prix très compétitifs, dépassant régulièrement les trois mille euros. Mais celui qui s’est le plus arraché a été le jeune Harmonieux, appartenant au Gaec Pimpin. Harmonieux, treize mois, s’est ainsi arraché à quatre mille cent quatre-vingt-huit euros en faveur du Gaec de la Doulange.

Au terme de la matinée, tous les animaux avaient trouvé preneurs. Un succès pour cette quatrième édition qui aura satisfait les organisateurs, mais aussi les vendeurs et les acquéreurs. «La race limousine est incontournable et semble avoir une renommée internationale aujourd’hui. Pour avoir un cheptel de qualité, on se doit d’avoir les meilleures bêtes et cette vente permet à chaque éleveur d’acheter des reproducteurs de haute qualité», confie Antoine, éleveur de Dordogne.

Une matinée qui s’est conclue par un repas de grillades où la convivialité et la bonne humeur étaient de mises. Puis, le pôle agro-distribution Centraliment/Centre Vert de Lubersac a ouvert ses portes au public. Différentes démonstrations techniques ont été effectuées avec les fournisseurs partenaires de cette journée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui