L'Union Paysanne 12 janvier 2011 à 10h12 | Par P. DUMONT

Visite - Le Préfet de région en visite sur une exploitation limousine

’est sur l’exploitation de Daniel Adam à Flavignac (Haute-Vienne) que la FRSEA et JA Limousin ont donné rendez-vous le 11 janvier au Préfet de région, ainsi qu’aux parlementaires et élus de la région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Objectif de cette rencontre : la description de la réelle situation économique des exploitations, bien loin des dernières annonces des uns et des autres.

Les récentes déclarations de Bruno Le Maire au sujet d’une prétendue hausse des revenus agricoles en 2010 et les premières conclusions surprenantes de l’Observatoire des prix et des marges ont mis l’agriculture au centre de l’actualité ces dernières semaines. D’autres sujets sont également à l’ordre du jour, ce mardi 11 janvier, à l’occasion de la visite d’élus et de responsables des services de l’Etat sur une exploitation haut-viennoise. En effet, lors d’une première rencontre avec le Préfet en décembre dernier, FRSEA et JA Limousin proposaient à Yves Dassonville, de rencontrer un chef d’exploitation de la région afin d’échanger ensemble sur les difficultés de l’agriculture limousine. A l’heure où nous achevons l’édition de ce journal, le Préfet de région, les parlementaires et élus régionaux étaient donc invités à visiter l’EARL Adam à Flavignac. Installé en bovins viande, Daniel Adam exploite une centaine d’hectares. Parmi ceux-ci, une trentaine est consacrée aux prairies temporaires, près de 50 hectares aux prairies permanentes et 27 à la production fourragère, destinée en totalité à l’alimentation du troupeau. 75 vêlages sont dénombrés à l’année.

Contexte économique et déclarations hasardeuses

Au premier rang des sujets abordés lors de la visite figurent les déclarations du Ministre de l’agriculture et les premières conclusions de l’Observatoire des prix et des marges. Largement reprises dans les médias, l’une comme l’autre ont suscité la colère dans le monde agricole. Chacun s’indigne de voir énoncer des chiffres sans explication, sortis de leur contexte et qui ne reflètent pas la situation économique du secteur lessivé par de trop nombreuses années de crise. Le premier rapport de l’Observatoire des prix et des marges est quant à lui édifiant. Reprenant des données incomplètes et souvent communiquées par les seuls industriels et grande distribution, il réduit leurs hausses de marges recensées à un euro presque symbolique.

Autre sujet d’inquiétude pour les éleveurs limousins, la pénurie de fourrage. Après une année 2009 pauvre, la faible pousse du printemps n’a pas permis de reconstituer les stocks de foin qu’il a fallu entamer dès l’automne. L’hiver rigoureux, synonyme d’un besoin de rations plus importantes et la spéculation sur le fourrage conduit les éleveurs dans une impasse. La filière craint aussi une recrudescence de certaines pathologies en raison d’une alimentation trop peu abondante. Un appel à la solidarité a été lancé au niveau national mais la situation est préoccupante dans de très nombreuses ré-gions.

Concernant le foncier, la préoccupation est grande également. La consommation de terres agricoles se poursuit à un rythme soutenu et malgré quelques mesures entérinées dans la LMA, il est urgent pour la FRSEA et les JA d’agir très concrètement et rapidement. Syndicats et chambres d’agriculture souhaitent par ailleurs attirer l’attention d’Yves Dassonville sur les coupes budgétaires dans le financement de l’accompagnement à l’installation. Elles pourraient mettre en péril le soutien aux porteurs de projets, alors que le nombre d’installations est dès à présent en chute. Enfin, suite aux dernières communications de la Commission Européenne, le syndicalisme agricole reste prudent. Même si quelques espoirs sont possibles, de nombreux points demeurent pour certains peu ambitieux et pour d’autres encore incertains telle la notion de rémunération pour services rendus à la société, services actuellement non rétribués.

Nous vous donnons rendez-vous dans l’édition du vendredi 21 janvier pour un compte-rendu plus détaillé de la rencontre.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui